Photographier son chalet pour mieux le louer : 5 étapes incontournables


Selon les spécialistes de l'immobilier, 95% des personnes qui consultent une annonce de vente ou de location en ligne passent environ 20 secondes sur la première photo. Si elle réussit à attirer suffisamment l'attention, cette photo attira les locataires vers votre annonce en s'intéressant aux autres caractéristiques comme le prix de location, commodités et activés de votre chalet. En effet, les vacanciers à la recherche d'une location se veulent charmés dès le premier coup d'oeil par des photos qui incitent au calme, au plaisir et au bien-être. De ce fait, la présentation visuelle devrait viser cette première impression.

Loin de l'idée de se prétendre photographe professionnel, il est toutefois pertinent de connaître les incontournables en matière de photographie immobilière. Avec les outils qui s'offrent à notre portée de main et nos cellulaires de plus en plus performants, il est possible aujourd'hui, de créer un résultat plutôt attirant, sans pour autant dépenser une somme onéreuse en photographie professionnelle.

1. La préparation du chalet

Un terrain bien entretenu laissant place à la verdure comme à la floraison est un prérequis pour réussir votre photo la plus importante du lot : la façade du chalet dans son environnement. N'oubliez pas de retirer la voiture si elle est stationnée devant. À l'intérieur, il importe de retirer les objets personnels et de désencombrer les espaces. Par exemple, dans la salle de bain, retirez le tapis de bain, les brosses à cheveux et soins cosmétiques. Dans le salon et les chambres, rangez les portraits de famille. Dans la cuisine, cachez les produits de nettoyage. C'est la dernière chose à laquelle vos invités souhaitent penser. Toutefois, les objets qui incitent aux vacances sont les bienvenus, tels que le BBQ, les chaises de patio, quelques livres, un plateau de fruits sur le patio, etc. Un bouquet de vraies fleurs déposé sur une table attirera davantage l'attention !

2. Entrée et jeux de lumière

Prévoyez capturer vos photos extérieures (chalet entier, aménagement paysager, piscine, spa, patio, bord de lac, embarcation, etc) lorsque la lumière du matin ou de la fin d'après-midi reflète en angle comme un projecteur sur votre sujet. La forte et diffuse lumière du midi a tendance à surexposer ses sujets. À l'intérieur, ouvrez les rideaux et faites entrer la lumière naturelle ! Des photos sombres sont à éviter. Allumez les lumières, même s'il fait jour. Les points de lumière intérieurs apporteront de la dimension à vos pièces. Toutefois, assurez-vous que vos ampoules soient de la même teinte dans votre pièce : chaude, froide ou neutre, mais pas les trois ! Même si un trépied n'ajoute pas de luminosité, avoir un point fixe surtout lorsqu'il de manque de lumière peut faire toute une différence sur la clarté d'une photo.

3. Le cadrage

Il est préférable de cadrer à l'horizontale ou en mode paysage. Non, seulement l'œil humain est mieux adapté ce format, mais la plupart des sites web sont fait pour les photos horizontales. Même si certaines pièces pourraient être mieux photographiées à la verticale, préférez l'uniformité du format horizontale. À ce titre, un grand-angle, un objectif à courte focale, sera votre allier pour photographier votre chalet dans son ensemble en un seul cliché ou encore pour photographier ses espaces restreints, même la salle de bain. L'effet de cette courte focale, généralement entre 10mm à 35mm, est de permettre un cadrage large d'objets rapprochés sans pour autant vous éloigner de votre sujet. Attention, les grands-angles déforment la perspective réelle et les fisheyes sont à proscrire. Pour éviter la distorsion, d'une part, restreignez votre utilisation entre 17mm à 24mm, d'autre part, retirez les objets en avant-plan. Par exemple, vous pouvez retirer la table du salon pour laisser l'espace libre devant les sofas. Si vous n'utilisez pas d'appareils photo à réflex ou numériques, il est possible de se procurer une lentille grand-angle pour cellulaire. On en retrouve même à la pharmacie !

4. Les retouches

Pour ceux et celles qui opèrent un appareil photo digital, il est suggéré de prendre vos photos en mode RAW (fichiers bruts) pour assurer l'amplitude des retouches. Photoshop, Lightroom ou Gimp sont des logiciels de retouches performants. Notamment, Lightroom offre la possibilité de réparer la distorsion créée par un grand-angle et ainsi, éviter les courbes indésirables ajoutées aux lignes architecturales de votre chalet. Toutefois, ces programmes requièrent un minimum de connaissances. Autrement, avec votre appareil mobile, il est possible de retoucher vos photos, en ajoutant un filtre ou en calibrant la lumière, les tons, la clarté et les contrastes, aisément. Attention aux abus, les photos trop retouchées peuvent donner l'impression que l'annonce est falsifiée, voir même repousser des visiteurs. Préférez les filtres qui accentuent la lumière naturelle à ceux qui accentuent les contrastes et les ombres. Priorisez les couleurs chaudes aux couleurs froides, sauf pour vos surfaces blanches. Elles se doivent d'être blanc de blanc ! L'astuce réside à ouvrir un document Word et de comparer le blanc de votre photo au blanc de la page vierge. Désaturer quelque peu sa photo permet de contrer l'indésirable couleur appliquée sur son blanc. Des murs jaunis, non merci ! Il n'est pas recommandé de faire des montages avec vos photos. Il est préférable d'avoir plusieurs angles de photos que de les combiner dans un montage. Évitez également l'ajout d'éléments graphique dans vos photos, cette technique d'identification vient surcharger l'image et peut entrer en conflit avec certains filigranes ajoutés par un site de location de chalets.

5. Pour les plus avancés...Le mode HDR

Particulièrement populaire en photographie immobilière, le mode de traitement HDR (High Dynamic Range) consiste à capturer 3 à 4 photos d'un même point de vue, mais exposées différemment pour en réaliser qu'une seule parfaitement exposée. Même si la majorité des appareils photo récents, tablettes et cellulaires, proposent un mode HDR automatique, ils n'équivalent pas la méthode manuelle d'un logiciel de retouches. Plusieurs tutoriels sont disponibles en ligne pour apprendre la technique, notamment celui d'Adobe pour Photoshop propose de bonnes directives. Toutefois, les photos retouchées en mode HDR donnent des photos particulièrement contrastées. Bien qu'elles soient "à la mode" dans le domaine de l'immobilier, il est recommandé d'éviter les extrêmes!

Enfin, la concurrence est forte en ligne, d'où l'importance de miser sur des photos de qualité pour attirer les regards parmi de nombreuses propositions de location de chalets. Certains iront jusqu'à dire qu'inclure des photos dans une annonce multiplie par 10 le nombre de consultations de celle-ci! La présentation visuelle est hors de tout doute un facteur de succès pour louer votre chalet. Avec ces quelques trucs, vous augmentez les chances d'obtenir des "clics". N'oubliez pas, il faut arriver à recréer la même étincelle que vous avez eue, vous aussi, sur les lieux lors de votre première visite au chalet!

Ces articles pourraient vous intéresser

Partagez !