Le « Glamping » : un nouveau type d’hébergement locatif

Source : Sandy Pines Campground

Aujourd'hui, le besoin de se ressourcer en nature se fait de plus en plus ressentir. Le rythme effréné de la ville en est sûrement pour beaucoup. Si le camping est l'un des bons moyens de reconnecter avec Mère Nature, il n'est pas de tout repos. Il faut un minimum de préparation et d'équipements. Si seulement on pouvait arrimer le dépaysement qu'offre le camping au confort d'un chalet…

Le succès du « glamping » ou du « prêt-à-camper » repose justement sur ces deux principes.


Le confort dans l'originalité

Le glamping — contraction de « glamour » et de « camping » — est un type d'hébergement touristique qui propose des hébergements insolites : cabane de tous genres, caravane Airstream, cabane dans les arbres (chalet arboricole), roulotte, tipi, yourte, etc. Le succès du concept repose sur l'originalité du mode d'hébergement et le niveau de confort. Tout dépendant du type d'hébergement, une literie confortable, un poêle à bois, un espace de rangement, une table, des équipements technologiques et parfois même un service de restauration peuvent être mis à disposition. En effet, des paniers-repas peuvent être livrés directement à l'hébergement. Le confort est un concept qui s'applique aussi aux petits espaces!

Si le glamping est particulièrement populaire en Europe depuis déjà un bon moment, il connaît également du succès à l'étranger. Il existe notamment en Angleterre, en Espagne, au Maroc, au Canada, en Irlande et aux États-Unis. À l'image de chaque pays, les hébergements peuvent devenir une excellente manière de découvrir une tradition culturelle ou une manière « d'antan » de vivre. Par exemple, aux États-Unis, le chariot western, aménagé pour le glamping, permet de dormir dans un lit douillet et d'apprécier la nature désertique du Far West. Au Maroc, il est possible de se loger confortablement dans une tente saharienne, de prendre le thé et de déguster un repas traditionnel sur un magnifique tapis marocain. Au Canada, le tipi aménagé pour le glamping rend hommage au mode de vie nomade des premières nations. Parmi d'autres types populaires d'hébergements de "glamping" au Canada, on retrouve la cabane dans les arbres, la yourte, la tente huttopia et les chalets-conteneurs.


La cabane dans les arbres (chalet arboricole)

Source : Dôme futuriste élevé à huit mètres du sol, Fjord du Saguenay • Photo : Cap Jaseux

Un rêve d'enfant devenu réalité! Si Peter Pan a romanisé l'idée de vivre aux creux des arbres dans son pays imaginaire, l'idée s'est bel et bien concrétisée dans nos réalités. Le concept n'est pas né d'hier. Certaines tribus, notamment les Papous (les populations autochtones de la Nouvelle-Guinée), en construisaient — et en construisent toujours —, pour mettre les habitants et les réserves de nourriture hors de portée des animaux et se protéger des autres tribus. Aujourd'hui, le chalet arboricole touristique permet plutôt de fuir le quotidien! Sans pour autant être supportés par des arbres, mais plutôt autour et en hauteur, la sensation de dormir à la cime de ces derniers est sans égal. Certains sont tellement bien équipés qu'ils deviennent de réels petits chalets perchés. Lit queen, BBQ, air conditionné, foyer et terrasse élèvent le confort au plaisir des vacanciers. Des toilettes sèches et douches communes se retrouvent à proximité. Il faut savoir choisir ses batailles. Avoir la meilleure vue sur un coucher de soleil ou un ciel étoilé prévalent.


La yourte

Source : Parc National du Bic • Photo : Mathieu Dupuis

La yourte, une tente avec une ossature démontable en bois recouvert de feutre, est l'habitat traditionnel de nombreux nomades vivant en Asie centrale, notamment les Mongols et Turkmènes. L'habitation familiale comprend une seule pièce éclairée par un puits de lumière au sommet, ce qui offre une magnifique vue sur les étoiles. La yourte touristique demeure assez conforme à la tradition. On y trouve plus d'un lit qui servent de sièges pendant la journée, une table, des armoires, un poêle à bois, le nécessaire pour se faire à manger. Les toilettes sont situées à l'extérieur. Sa forme ronde invite à la détente. Bien isolée, la yourte permet de « glamper » toute l'année!


La tente Huttopia

Source : Tente Huttopia privé • Photo : Jeremy Bishop

Installées sur des plateformes de bois, ces tentes prêtes-à-camper d'origine française, comprennent généralement deux chambres séparées. Comme un petit chalet en été, la tente est meublée d'une base de lit, une table, de quelques chaises et d'un petit réfrigérateur. Certaines tentes détiennent le chauffage à l'électricité ou au gaz. Devant la popularité du glamping au Québec, la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) a d'ailleurs augmenté son offre, en construisant 70 tentes Huttopia supplémentaires. Paraitrait-il que les amateurs de ces hébergements doivent réserver 4 mois à l'avance pour y loger ! L'engouement y est certainement.


Le tipi

Source : Tipi de la Rivière Sauvage • Photo : Québec Original

Tout comme la tente Huttopia, le tipi est monté sur un plancher de bois. Utilisé autrefois par les premières nations des plaines, le tipi est un abri très ingénieux. Il offre un gîte spacieux et propre qui protège du froid par une isolation adaptée et de la chaleur grâce à un système de ventilation naturelle. Il est donc possible de « glamper » en hiver! Certains ont 3 lits (un lit double et deux lits simples), un poêle à bois, une table de pique-nique extérieure, un espace de feu extérieur et même des prises électriques. Le poêle à bois est un must dans ce type d'hébergement traditionnel. Autour du feu, le tipi regagne son ambiance spirituelle!


Chalet-conteneurs

Source : Le Shipship au Repère Boréal, Charlevoix • Photo : Repère Boréal

Bien que les plus grands conteneurs maritimes recyclés peuvent servir de maison, les plus petits (20 X 8 pieds) sont des cibles parfaites pour le glamping. Ce type d'habitation adapté au prêt-à-camper est particulièrement nouveau au Canada, mais pourtant l'engouement y est! Une fois munies de grandes vitres, les boîtes permettent de vivre en synergie avec la nature. Au Québec, le Repère Boréal est un bon exemple d'une offre réussie. Dans leur SHIPSHIP, on retrouve un espace pour cuisiner incluant tous les articles de cuisine, un réchaud vitrocéramique 2 ronds et un réfrigérateur, du chauffage électrique, une toilette au composte, une table pour 4 personnes et un lit confortable digne des grands hôtels. Le tout dans un boisé enchanteur au coeur de la forêt boréale. Tout le nécessaire y est pour s'exiler dans le confort.

Enfin, le glamping concilie à merveille le confort et la rusticité des hébergements, certains parmi les plus vieux au monde. L'expérience permet certainement de casser la routine et de mieux se connecter à la nature. À ce sujet, de plus en plus d'entreprises oeuvrant dans de type d'hébergement s'inscrivent dans une démarche écotouristique pour offrir une expérience de glamping écoresponsable. Un point de plus pour le glamping!

Ces articles pourraient vous intéresser

Partagez !