Source : Kummy-kaybee

La location de chalet, que ce soit pour une fin de semaine en amoureux, pour un congrès d'affaires ou encore pour un séjour entre amis, est une excellente option. Mais pour tirer le maximum de votre séjour, il est important d'être prudent avant de réserver et d'analyser quelques facteurs. Voici quelques points à vérifier avant de louer un chalet qui pourrait vous éviter bien des soucis et vous aider à faire un choix qui vous convient.


1. Raffinez votre recherche

Quand vous planifiez un voyage à l'extérieur du pays, vous choisissez une destination en fonction de certains critères, puis vous arrêtez ensuite votre choix sur un hôtel en particulier. Le même principe s'applique à la location d'un chalet. Il est primordial de raffiner d'abord votre recherche afin de cibler le secteur qui convient le plus à vos besoins et attentes. Ensuite, vous serez en mesure de choisir parmi les chalets disponibles dans ce secteur. Voici quelques critères pour vous aider à raffiner votre recherche:

  • Identifiez le type de séjour convoité : pêche, ski, randonnée pédestre, chasse, observation de la nature, bateau, etc
  • Sélectionnez l'emplacement : quelle région ou secteur en particulier préférez-vous en fonction du type de séjour choisi ? À quelle distance de la maison souhaitez-vous être ? Sachez que le choix de la région et du secteur peut influencer le prix de location. Certains secteurs s'avèrent plus dispendieux en moyenne que d'autres. Le tableau ci-dessous, basé sur les données du site rsvpchalets.com, donne une idée de la moyenne de prix par région, durant la basse et la haute saison, pour la location de semaine versus de weekend.


Moyenne des prix des chalets à louer au Québec
par semaine

/ Semaine Moyenne Basse saison Moyenne Haute saison*
Laurentides 1250 $ 1650 $
Région de Québec 1200 $ 1500 $
Charlevoix 1000 $ 1500 $
Saguenay Lac-St-Jean 950 $ 1350 $
Cantons de l'Est 900 $ 1250 $
Mauricie 900 $ 1100 $
Lanaudière 850 $ 1100 $
Gaspésie 700 $ 1000 $
Iles de la Madeleine 550 $ 900 $
Côte Nord 650 $ 900 $
Moyenne 950 $ 1350 $

Source: RSVPChalets 2013


Moyenne des prix des chalets à louer au Québec
pour une fin de semaine

/ Weekend Moyenne Basse saison Moyenne Haute saison*
Laurentides 600 $ 800 $
Région de Québec 600 $ 775 $
Charlevoix 450 $ 800 $
Lanaudière 475 $ 650 $
Cantons de l'Est 450 $ 500 $
Mauricie 425 $ 450 $
Saguenay Lac-St-Jean 300 $ 350 $
Gaspésie 250 $ 300 $
Moyenne 500 $ 700 $

*Périodes des fêtes, Vacances, Semaines de relâche, Congés fériés

Source: RSVPChalets 2013


2. La classification du chalet

Une fois votre recherche raffinée, la recherche de chalets disponibles dans la région débute.
Il faut savoir que tout comme les hôtels, les chalets à louer sont sujets à une classification obligatoire effectuée par la CITQ (Corporation de l'industrie touristique du Québec). Ainsi, vous devriez être en mesure de connaitre le nombre d'étoiles attribuées à un chalet. Si ce n'est pas le cas, il est possible que le propriétaire soit dans l'illégalité. En effet, la loi sur les établissements d'hébergement touristique stipule que : « tout établissement qui offre de l'hébergement touristique pour une ou des périodes de 31 jours ou moins contre rémunération doit détenir une attestation de classification ». En d'autres termes, si le propriétaire du chalet offre la location de courte durée, il doit légalement fournir une classification. Ceux proposant la location uniquement à long terme doivent se soumettre aux règles de la Régie du logement.


3. Les critères de base à valider

Outre le nombre de chambres incluses dans le chalet, voici quelques critères de base à vérifier avant d'arrêter votre choix sur un chalet. Ces critères sont habituellement facilement repérables sur les fiches descriptives de chalet ou encore sélectionnables dans les filtres de recherche.


  • Les commodités incluses (bois de chauffage, draps, serviettes, vaisselle, embarcations, accessoires de sport, piscine, spa, télé, etc.). En sachant à quoi vous attendre, vous pourrez faire un choix plus éclairé et surtout prévoir l'essentiel pour votre séjour.
  • Les règles du chalet. Confirmez auprès du propriétaire que le chalet soit non-fumeur ou encore fumeur au besoin (la plupart sont non-fumeurs). S'informer aussi si les animaux sont permis ou non, dans le cas où l'on voudrait apporter un animal domestique (habituellement visible sur la fiche descriptive).
  • La proximité des services (dépanneurs, épiceries, etc.). Ainsi, vous pourrez prévoir l'épicerie ou autres avant votre arrivée.
  • L'aspect sécuritaire du chalet. S'assurer qu'il est sécuritaire et adapté aux jeunes enfants, si applicable, en vérifiant les points suivants :
    • Escalier en norme
    • Foyer sécuritaire
    • Salle de jeux
    • Piscine clôturée
    • Bouées sur le lac
    • Portes extérieures avec crochet
    • Chambres d'enfants à proximité des chambres d'adultes


Voici un exemple de légende habituellement trouvable sur une fiche descriptive de chalet à louer :




Source : RSVPchalets.com/


Dans le cas présent, on retrouve respectivement l'icône de classification de la CITQ (4 étoiles), l'icône « non-fumeur », l'icône « animaux permis », l'icône de capacité maximale (10 personnes et plus) et finalement l'icône indiquant le nombre de chambres (4).


4. Les incontournables à vérifier

Certains renseignements ne sont parfois pas mis en évidence ou tout simplement absents du descriptif de certains chalets. Or, pour s'assurer d'un beau séjour, plusieurs éléments sont à considérer. Afin d'éviter les mauvaises surprises, vérifiez les quelques points ci-dessous avant de réserver.

  • Consultez les commentaires des locataires précédents (la plupart des sites de location de chalet proposent une section commentaires). Cette vérification supplémentaire pourrait confirmer ou encore invalider votre choix.
  • Informez-vous sur le secteur, la règlementation, la proximité du voisinage, etc. Vous éviterez ainsi de voir votre séjour ennuyé par des voisins bruyants, des bateaux moteurs ou autres bruits environnants. Google Maps peut vous aider à valider ce point, mais demander l'information directement au locateur demeure la meilleure option.


5. Qui est responsable en cas de dommages?

Il est important de bien se renseigner sur les politiques en cas de bris, d'annulation ou autres. En cas de dommages matériels, que se passe-t-il? La question des assurances en est une qui peut laisser perplexe même le plus aguerri des locataires. Est-ce que le propriétaire doit être muni d'une police d'assurance particulière? Est-ce que le locataire est couvert par ses assurances personnelles?

Un courtier d'assurance explique que tout dépend des circonstances. Par exemple, si la personne qui loue le chalet cause un incendie ou une inondation, elle sera tenue responsable et pourra utiliser la responsabilité civile de son contrat d'assurance habitation. Pour ce qui est du locateur, il doit absolument mentionner à son assureur qu'il loue sa propriété, sans quoi il pourrait se voir refuser une réclamation en cas de problème. Que vous soyez locataire ou encore locateur, n'hésitez pas à vous renseigner à ce sujet, ainsi vous saurez exactement de quoi il en retourne.


6. Quand réserver?

Il est en général préférable de réserver le plus tôt possible, particulièrement pour les périodes achalandées (temps des fêtes, vacances de la construction, longue fin de semaine, etc.). Dans les secteurs plus recherchés, vous devriez prévoir jusqu'à 6 mois d'avance pour une période comme les vacances de la construction par exemple et jusqu'à 1 an à l'avance pour la période des fêtes.
Il faut savoir que plusieurs propriétaires de chalet n'effectuent pas la location de leur chalet durant ces périodes, ce qui réduit le nombre de chalets disponibles. Le nombre étant moindre et l'achalandage doublé, le choix devient rapidement plus restreint.
Pour une seule nuitée, il est parfois possible de trouver un chalet à la dernière minute, mais lorsqu'il s'agit d'un séjour prolongé, il est préférable de s'y prendre à l'avance.


7. Comment s'assurer d'un juste prix?

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte lorsque vient le temps de savoir si un prix est juste. Comme mentionné plus haut, le prix moyen de location dépend largement des services inclus, de la grandeur du chalet et de sa situation géographique. Vous pouvez tout de même faire quelques démarches pour vous assurer que le tarif demandé est justifié.

  • Vérifiez le prix demandé pour les chalets avoisinants ou encore pour le même type de chalet dans un secteur comparable.
  • Assurez-vous que le prix est proportionnel à la classification du chalet (par exemple, pour un chalet classé 5 étoiles, il faut s'attendre à payer beaucoup plus cher du pied carré).
  • Informez-vous des rabais et escomptes pour les séjours prolongés (plusieurs propriétaires de chalet offrent des rabais aux alentours de 30% pour des réservations d'une semaine ou plus). Il en est souvent de même pour les locations de dernière minute ou encore lors des périodes moins achalandées. Certains sites web de location de chalets proposent même une section « offres spéciales » qui regroupe tous les rabais disponibles pour la location de chalets.


8. Paiement et dépôt : Comment ça marche?

Une fois votre choix arrêté, vous devrez vous entendre sur les modalités de paiement. Sachez que certains propriétaires peuvent demander un dépôt pour couvrir d'éventuels bris, et qu'ils sont en droit de le faire. Voici quelques précieux conseils pour éviter les tracas.

  • Évitez de payer en argent comptant si possible (payez par carte pour conserver automatiquement une preuve de paiement).
  • Demandez un reçu en cas de paiement comptant, tant pour le montant entier de location que pour le dépôt.
  • Exigez, si possible, de signer un contrat de location contenant les éléments suivants :
    • période de location;
    • montant de la location (incluant la TPS et la TVQ lorsqu'applicable);
    • montant du dépôt (si applicable);
    • conditions de location (ex : pas d'enfants, pas d'animaux, non-fumeur, etc.);
    • engagements du locataire (ex : faire le ménage avant de partir, ajuster le chauffage avant de quitter les lieux, etc.);
    • engagements du locateur (ex : fournir des serviettes propres, fournir certains articles de sport, etc.);
    • clauses particulières (si applicable).
  • Informez-vous auprès du locateur pour avoir les précisions en cas d'annulation de la réservation, au niveau du dépôt, des délais, etc. Demandez aussi à ce que ces détails soient présents et précisés dans le contrat de location.

Une fois l'ensemble des vérifications s'appliquant à vos besoins effectuées, vous pourrez profiter pleinement de votre séjour sans avoir à vous soucier des mauvaises surprises.

Ces articles pourraient vous intéresser

Partagez !

Chalets à louer

Mésange Huppée

Chalet : Mésange Huppée

Dudswell, Estrie (Cantons-de-l'Est)

Dudswell Estrie (Cantons-de-l'Est) Canada
1289 $
/ 7 nuits
899 $
/ 4 nuits
Luxe Pour Deux / Luxury for 2

Chalet : Luxe Pour Deux / Luxury for 2

Ste-Agathe-des-Monts, Laurentides

Ste-Agathe-des-Monts Laurentides Canada
179 $
/ 1 nuit
291 $
/ 2 nuits
Mésange des Buissons

Chalet : Mésange des Buissons

Dudswell, Estrie (Cantons-de-l'Est)

Dudswell Estrie (Cantons-de-l'Est) Canada
889 $
/ 7 nuits
589 $
/ 4 nuits
Le Bois de Pin

Chalet : Le Bois de Pin

Lac-des-Plages, Outaouais

Lac-des-Plages Outaouais Canada
1090 $
/ 7 nuits
280 $
/ 2 nuits