Le Fatbike au Québec : 4 trucs à savoir absolument

Source : Fatbike Wanaka

Le Fatbike... qu'est-ce que c'est, au juste?

L'atout principal du Fatbike? Ses pneus très larges qui le rendent stable et très performant sur la neige ou sur les terrains mous ou glissants, comme le sable ou la boue. Souvent d'une largeur supérieure à 4 pouces et gonflés à basse pression (de 0,5 à 0,7 bar), ils amortissent les chocs des obstacles avec lesquels ils entrent en contact, rendant non nécessaire tout système de suspension.

Un peu d'histoire

Le concept ne date pas d'hier. Même si l'on trouve des références au Fatbike aussi loin que les années 20 et 30, on attribue la fabrication du premier Fatbike moderne au cycliste français Jean Naud en 1980. Bien que l'activité ait commencé à être pratiquée par certains curieux au début des années 2000, c'est tout récemment qu'elle a connu une montée de popularité fulgurante.

Certaines marques pionnières ont contribué très tôt au déploiement du Fatbike, comme Surly Puglsecoy qui a lancé dès 2005 un vélo de style « montagne » à roues très larges qui s'est vendu dans plusieurs magasins de vélo aux États-Unis. Plusieurs autres compagnies ont ensuite emboîté le pas. C'est le cas de Fatback, une compagnie d'Alaska, qui a mis en marché un cadre symétrique tout en aluminium et des moyeux très larges, comme on en retrouve maintenant sur plusieurs modèles de Fatbike.

Un sport de plus en plus accessible

Devant le succès grandissant de ce vélo nouveau genre, les grands fabricants de vélo comme Trek, Specialized, Scott, Kona et KHS se sont mis à offrir des modèles plus abordables, dont certains à moins de 1 000 $. Les prix peuvent toutefois monter jusqu'à 6 000 $, selon le modèle.

Plusieurs montagnes et centres de plein air ont également commencé à ouvrir leurs pistes de raquette ou de ski de fond aux Fatbikes, et même à en créer de nouvelles qui leur sont réservées. On assiste également à la création d'événements dédiés exclusivement à cette activité, comme Le Grand Fat Tour, le Défi nordique, le Mammouth courses hivernales et la Traversée du lac Saint-Jean.

Bien plus qu'un sport d'hiver

Même s'il est très associé à l'hiver, le Fatbike est pourtant un sport quatre saisons, praticable presque 365 jours par année. Lorsque la neige fond, les terrains ensablés, les berges du St-Laurent et les bois dégagés deviennent des terrains de jeux de prédilection pour ce type de vélo. Quand on calcule le nombre de sorties qu'il est possible de faire avec celui-ci sur une période d'un an, le Fatbike apparaît comme un type de vélo extrêmement rentable.

Si vous doutez de son efficacité quatre saisons, jetez un œil à cette vidéo du professionnel de BMX David Gref qui attaque en plein été les sentiers sur son Fatbike :

À votre Fatbike!

Tenté? Une foule de boutiques de vélo partout au Québec vous offrent la possibilité de louer un Fatbike et de tenter l'expérience. Choisissez un sentier situé près de chez vous parmi tous ceux répertoriés dans la province et découvrez une nouvelle façon de profiter du grand air, peu importe la saison!

Ces articles pourraient vous intéresser

Partagez !